Archive from janvier, 2012
Jan 12, 2012 - Antiquité    No Comments

Les Etrusques

L’art étrusque:

Italie, VIIIe siècle env. IIe siècle av. J. -C.env.

Leur art fut surtout sous l’influence des Grecs. Et c’est dans les nécropoles que l’on trouve la plus grande partie de leurs créations.

Sculptures tombales, orfèvrerie, peintures murales. Ces peintures montrent des activités sportives lors des funérailles.

 

 

 

 

 

 

Les écrivains ont évoqué les étrusques de deux manières: harmonie, aptitude au bonheur et à la liberté, (Stendhal, Huxlley ou D.H. Lawrence).

ou une terre de tristesse: l’Etrurie des sépulcres et des Enfers.

 

Henry Moore et Giacometti se seraient inspirés de leur art.

 

L’exercice proposé pour les étrusques est de dessiner la silhouette de cette statuette en bronze( 550 av. J.-C. du musée archéologique de Florence.

  1. Le modèle est entouré d’un rectangle de sélection fait avec l’équerre: 5cm-18cm.
  2. La médiane verticale coupe en deux parties semblables à 2,5cm.
  3. Un rectangle absolument identique en proportions et  ici en mesure est dessiné.
  4. la feuille A4 est posée à l’envers afin de leurrer le cerveau.
  5. le dessin au crayon est effectué en regardant surtout les vides blancs!
  6. la feuille est remise à l’endroit .
  7. Le dessin au feutre corrige grâce au jeu des sept erreurs.

Cette méthode appelée, méthode du cerveau droit, a été expliquée par Betty Edwards qui a étudié les fonctions du cerveau. Elle permet de dépasser le dessin enfantin et de dessiner ce qu’on voit.

Les enfant à partir de six, sept ans ont envie de dessiner ce qu’ils voient et quelques petits exercices pour voir juste et donc mieux regarder sont développés dans son livre « Dessiner avec le cerveau droit »

Jan 5, 2012 - Antiquité    No Comments

La Grèce antique

La Grèce ancienne

La civilisation égéenne

Plusieurs civilisations apparurent dans les Cyclades et en Crète. L’influence minoenne fut importante. Les Crétois ne parlaient pas le grec et leur culture était centrée autour de leurs palais  et du culte du taureau.

 

La culture mycénienne fut remarquable par ses bijoux, masques en or, armes,  et vases.

 

 

( En posant votre souris sur les images vous avez le titre)

 

 

 

 

Dans la Grèce archaïque, on trouve des sculptures du  Kouros (nu masculin) et de la Koré (femme vêtue).

Mais l’époque archaïque nous propose la peinture sur vase: les Corinthiens puis les Athéniens sont devenus les maîtres de la technique  » à figures noires » puis de la technique « à figures rouges ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rire un peu voici une vidéo très intéressante:

La Grèce classique:

Les sculpteurs grecs connaissent le corps humain et le mouvement. Ils allient le réalisme et l’idéalisme: leur conception de la beauté comprenait des proportions idéales et l’expression d’une sereine noblesse.

Tels des dieux, sculptés dans le marbre ou coulés en bronze. Le nu est primordial dans l’art grec et  sera une source infinie pour tous les artistes qui suivirent.

Lart hellénistique:

La période hellénistique s’étend de la mort d’Alexandre le Grand à l’accession au pouvoir  du premier empereur romain.

Victoire de Samothrace

Les figures expriment des émotions  ou un mouvement intense, donnés grâce aux  drapés tournoyants. Cette statue célèbre représente Niké, la déesse ailée de la victoire posée à la proue d’un navire.

Le mouvement de l’aile à inspiré la marque Nike  voir ce lien.

 

 

Les couronnes faites de feuilles d’or étaient attribuées lors de banquets:

L’exercice proposé ici est la peinture à la gouache d’une feuille de chêne qui composait une couronne qu’on offrait aux guerriers ayant accompli une action d’éclat!

 

 

Le chêne est le symbole de la bravoure sans faille.

 

 

Le dessin est réalisé d’après nature, au crayon.

 

 

 

 

 

 

 

La peinture dorée technique gouache est appliquée en veillant à poser la pâte dans le sens des nervures. Ces nervures sont dessinées au crayon doré.Il enlève la peinture et marque en creux les nervures. Des fiches techniques seront proposées afin d’accompagner le travail.