Archive from novembre, 2012
Nov 23, 2012 - Renaissance    5 Comments

La Renaissance italienne

La Renaissance italienne.

Les savants  font des progrès en sciences et redécouvrent l’Antiquité.
Ils s’intéressent à la place de l’Homme dans l’univers!
Les artistes sont imprégnés de ces idées.

 

La Renaissance en architecture commence au quatrocento qui est le XVe siècle, en Italie.

Philippo Brunelleschi (1377-1446) marquera son siècle, il adaptera l’architecture gothique en introduisant l’Antique et posera les nouveaux principes de construction.

Filippo Bruneslleschi, 1430

Léon Battista Alberti (1404-1472) transforme les châteaux forts florentins en palais.

Andréa di Pietro dit Palladio (1508-1580) pose des colonnades inspirées de l’Antique à Venise et à Vicence.

 

Masaccio

 

 

 

Ils inventent la perspective mathématique ainsi que la perspective linéaire.La profondeur est rendue par ces nouveaux principes. Le monde réel est rendu par une illusion d’optique; les lignes parallèles convergent vers un point de fuite, les personnages et éléments sont représentés de plus en plus petits quand ils s’éloignent du spectateur. Ils se servent également de la couleur pour accentuer l’effet d’éloignement.Avec Giotto  apparaît la représentation de la réalité.Voir l’article sur les primitifs italiens et sur Histoire de mouche d’éveil art et nature.

 

Donatello

A Florence,au XVe ,Brunelleschi, l’architecte,Masaccio (1401-1429?),le peintre et Donatello 1386-1466)le sculpteur introduisent un nouveau réalisme.

Uccello (1397-1475) est obsédé par la perspective…

Uccello

 

 

 

 

 

Fra Angelico,(1385-1455)a un pied dans le gothique dans ces récits mais utilise les constructions spatiales de Masaccio

Fra Angelico

Piero della Francesca (1415-1492) théorisera la perspective:

Piero della Francesca

 

 

 

 

 

 

La famille des Médicis, mécènes encouragea les artistes.

Des thèmes de l’Antiquité grecque et romaine apparaissent et permettent la représentation de nus, dieux anciens dans la nature comme par exemple le peintre Botticelli (1445-1510) avec cette Vénus:

 

Marbre Michel-Ange

Michel-Ange (1475-1564) protégé par Laurent de Médicis, le pape Jules II lui commandera la décoration de la Chapelle Sixtine à Rome et il est surtout un sculpteur remarquable:

 

Etude, gouache sur bois.

 

Léonard de Vinci(1452-1519) auteur de  la Joconde., fut également architecte, sculpteur et poète. Il s’intéresse aux sciences naturelles, à l’astronomie et à la physique. Il finira ses jours en France à la demande de François Ier à partir de 1516.

 

 

Putti de Raphaël

Dans le cadre de ce blog, on ne peut pas citer tout les peintres, mais Raphaël fut un rival de Michel Ange et le Titien fut un des plus célèbres de son temps. Mais je vous propose de réaliser des cartes de vœux s’inspirant d’un thème de cette époque: putti et angelots

Nov 2, 2012 - Moyen âge    5 Comments

L’art gothique international

L’art gothique international

Les artistes de cette époque (1380-1430) rassemblent des éléments d’Italie et d’Europe du nord.

 En peinture, comme dans l’ exemple des Très Riches Heures du duc Jean de Berry, cette enluminure est commencée par les neerlandais Paul, Herman et Jean de Limbourg et terminée par Jean Colombe, un français.

.

 

Depuis l’antiquité, Jean le Bon,  sera le premier portrait laïque français individuel sur bois, du XIVe siècle. Il est  conservé au Louvre. Premier d’une grande série…

L’usage  de feuilles d’or répond à la demande des riches commanditaires.

 

 

Des personnages sont représentés avec finesse et émotion et la femme, thème favori de la littérature courtoise, devient l’objet d’admiration et respect.

 

L’art des ivoires sculptés et de l’émail peint, ainsi que celui des tapisseries mille fleurs  est  très raffiné. Cet art né en Ile de France est appelé art français. C’est à la Renaissance qu’on l’a qualifié de gothique car il n’était plus  la mode et a été considéré comme un style barbare.

 

 

 

 

 

 

 

Le dessin au Moyen Âge

Grâce à la grande résistance des supports comme le parchemin, des documents conservés nous permettent de nous rendre compte des dessins pratiqués au Moyen Âge.
Des plans de monastères, des dessins préparatoires pour les cathédrales en Italie, des enluminures à l’encre sont des témoignages de cette époque. Les peintres réalisaient des « sinopie », dessinés à la terre rouge directement  sur le mur qu’ils enduisaient ensuite pour peindre al fresco  ou à l’aide d’un poncif :dessin préparatoire  appliqué sur l’enduit frais avant la mise en couleur avec les pigments.

A cette époque, les artistes commencent à récolter des dessins qui pourront leurs servir de modèles afin de constituer un répertoire. Ils prennent le nom de carnets et servaient d’inspiration et de modèle. Des études vivantes d’animaux  au crayon, à la plume, à l’encre et à l’aquarelle seront exécutées et si, au 14e siècle, les peintres se regroupent en associations , ils signent leurs œuvres.

 

 

 

 

 

En Flandres, la peinture devient de plus en plus réaliste, les décors sont peints avec précision et l’emploi de la peinture à l’huile par les  Van Eyck(1430) va se répandre car les artistes de cette époque  sillonnaient l’Europe. Ils annoncent et font  la renaissance dans le Nord.

 

 

 

 

 

 

La proposition pour cette période gothique internationale est un croquis au crayon, à l’aquarelle ou à l’encre de Chine, d’un animal ou d’un végétal. Pour faire comme alors,nous partirons d’une étude naturaliste, sans document photo sauf ici pour l’exemple.

pour profiter des conseils vous pouvez aller sur éveil art et nature.com