Archive from avril, 2013
Avr 5, 2013 - Renaissance    6 Comments

La gravure et l’imprimerie

La gravure et l’imprimerie

Naissance de la gravure.

Au milieu du XVe siècle, en Allemagne, est apparue l’imprimerie avec des conséquences importantes dans l’histoire de l’art. Cette invention favorise la naissance de la gravure et la diffusion d’images des œuvres des artistes! En 1455, Gutenberg invente la presse à imprimer et des caractères mobiles métalliques. En 1500, 35 000 livres sont édités. Les connaissances se propagent rapidement.

  • La gravure sur bois.

     SOLIS Virgile (Nuremberg 1514-1562)

    Xylographie
    7,3 x 9,5 cm au trait carré.

D’abord réalisée dans des planches en bois pas trop dur ( noyer, poirier, pommier ou merisier), dont les parties devant être blanches sont creusées. Le traceur dessine à l’envers le tracé, la planche soigneusement polie et passée à la craie.

Le graveur découpe des entailles avec des gouges ou canifs . La gravure ne laissant que les traits en saillie.

Comme un tampon, les surfaces en relief sont encrées au rouleau. L’impression est faite soit à la main, soit la feuille est placée sous la pression d’une presse typographique. Cela donne un résultat graphique très contrasté.

L’humidité et les insectes peuvent diminuer la qualité des tirages.

  • La gravure sur cuivre.

La plaque de cuivre est gravée par l’artiste.

 La Flagellation. Gravure sur cuivre ( 115 x 73 mm) sur vergé

La Flagellation. Gravure sur cuivre ( 115 x 73 mm) sur vergé

Après l’avoir lissée et polie. on l’a recouvre d’une couche très fine de vernis ou de cire, on la passe au noir de suie ou on la blanchit à la craie.Les contours inversés sont reportés sur le support. Le tracé se fait au burin et le sillon a l’épaisseur d’un cheveu. La largeur du trait est donnée suivant l’intensité de la pression, Pour faciliter le maniement de la plaque on utilise un gros coussin de cuir bourré de sable.

Dürer est devenu un extraordinaire graveur grâce aux nuances des lignes, il est parvenu a modeler les corps.

  • La pointe sèche

Les traits sont creusés dans le cuivre ou le fer avec un instrument bien affûté qui produit une barbe  abondante. Celle ci conservée, donnera au trait une sorte de velouté lors de l’impression.

  • L’eau forte sur cuivre et sur fer.

    Dürer détail

    Dürer détail

L’artiste recouvre la planche d’un vernis dur que les acides n’attaqueront pas. Le graveur dessine son motif avec une pointe d’acier fine. Il enlève seulement le vernis.L’image à imprimer  correspond aux parties mises à nu. La planche est plongée dans un bain d’acide qui attaque le métal: c’est la morsure. Le trait est plus libre, plus spontané que celui réalisé au burin qui est plus précis.

Albrecht Dürer (1471-1528)

-275-x-196-mm Eau-forte Dürer

Dessinateur de génie, peintre et graveur, il exécute plusieurs autoportraits. Il étudie l’art de la Renaissance en Italie et plus tard les peintures flamandes dont il fait un mélange d’influences.

Avec Copernic,certains dogmes disparaissent: la terre est ronde et la source lumineuse provient du soleil , au centre de l’univers. Léonard de Vinci étudie l’influence de la lumière sur l’apparence des choses,dans une réflexion philosophique. Capter la lumière en  travaillant sur l’ombre, et rendre le modelé , la profondeur l’épaisseur et la perspective grâce au jeu d’ombres!

Les valeurs permettent de mesurer, évaluer l’intensité des composantes d’une image, les unes par rapport aux autres.

La gravure sera le domaine de prédilection des valeurs de gris!

 Pour expérimenter, dans une classe par exemple, la gravure, le monotype est la façon la plus simple. Avec peu de moyens: une feuille de protection plastique, un pinceau, une feuille A4 et un peu de gouache noire (ou de couleur) , l’expérience peut commencer

  1. Poser à l’aide du pinceau la gouache attention de ne pas en mettre trop ou pas assez.
  2. Dessiner en gravant avec la pointe du manche assez rapidement afin que la couleur ne sèche pas.
  3. Il ne reste plus qu’a poser le papier et appuyer également afin de transférer la peinture!
  4. Le dessin apparaîtra à l’envers comme une gravure. C’est simple et à la portée de tous les publics!matériel pour monotypetulipe monotypemonotype