Fév 10, 2012 - Antiquité    No Comments

Les Romains s’installent en Gaule

Les Gallo-romains

La période gallo-romaine s’étend sur environ cinq siècles, de 52 av. J.-C., date de la conquête de la Gaule par César,

jusqu’à l’année 406 qui marque le début des grande invasions.

Les Gaulois ont longtemps été représentés comme des barbares. Cette vision  est due essentiellement à l’absence d’écrits gaulois et à la campagne de César (La guerre des Gaules) qui voulait glorifier et grossir sa victoire. Pour mieux connaitre l’histoire, je vous recommande un site: http://www.herodote.net/ ou le visionnage de ceci:

Les Gaulois furent d’excellents agriculteurs et artisans. Ils ont adopté l’architecture des villes romaines , leur organisation de l’espace…

Les Romains ont mis à profit les connaissances et les inventions gauloises pour le développement de l’agriculture et de leur artisanat.

La ville va se découper suivant le plan urbain , avec le forum au centre, les cirques, théâtres…  En 20 ans, une soixantaine de villes vont être construites sur le modèle romain.

Les campagnes et le monde rural vont eux aussi s’organiser autour de « villae » où le travail comme la vie agricole va se hiérarchiser.
L’activité artisanale était très importante: La découverte de grands bassins permet de dire que des artisans pratiquaient la teinture de tissus et la préparation du cuir. D’autres vestiges prouvent l’existence de la fabrication de toiles, de tuiles, de poteries, d’objets en verre…

Les outils et les armes retrouvés et datant de la même période sont également les témoins du travail du fer, du cuivre ou du plomb. Les ateliers se situaient au bord des cours d’eau afin d’utiliser la force motrice de l’eau et près des lieux d’extraction des minerais.
Véritables domaines ruraux, ces structures regroupent les habitations des propriétaires, de la main d’œuvre, ainsi que des bâtiments d’exploitation et les fabriques artisanales.
Les murs étaient couverts de peintures murales et les sols de mosaïques.

CEMENELIUM- créée par César Auguste a donné son nom à la colline de Cimiez

Pour cette période, je propose comme exercice:

Le portrait de trois quart. La fiche technique est en préparation et fera partie du bonus offert bientôt au lecteurs qui s’inscriront…

Mon  autre blog  éveil art et nature est en ligne pour la pratique artistique et vous pouvez le consulter et expérimentez le dessin et la peinture sans dépenser un centime d’euro!

Il  suffit de cliquer sur le lien…éveil art et nature

 

  Le portrait de trois quart

L’objectif est de faire prendre conscience que le portrait se décline de plusieurs manières et que le dessin d’une ligne peut suggérer l’image d’un personnage.

Après avoir recherché dans des revues des portraits de personnes en noir et blanc ou en couleurs , placé sur l’image un papier cristal et dessiner avec un feutre les traits marquants. Il faut faire un choix, c’est en cela que réside l’exercice!

 

 

 

 

Il paraît simple mais souvent les élèves ne perçoivent pas forcément quel trait est important! A vos feutres!

Fév 1, 2012 - Antiquité    No Comments

La Rome antique

Rome Antique

L’arc de triomphe romain n’est que la porte étrusque modifiée.

Rome demande à des ingénieurs d’Étrurie sa Cloaca Maxima:

Point de départ pour bâtir un empire de pierre sur le monde ancien.

 

 

Le symbole de Rome, la  louve du Capitole, est d’un vieux bronzier toscan.

 

Tant que dura la guerre – cinq ou six siècles -les romains n’eurent pas le temps de s’exprimer.

L’exemple grec se transforme en architecture mais également en sculpture, en peinture.

Le temple, presque toujours plus grand qu’en Grèce, perd sa légèreté. Il est symétrique et volontairement massif et  lourd.

Les  bronzes et les marbres ont des gestes figés et   emplissaient tous les lieux publics, forums, carrefours, sanctuaires. Sarcophages, statues, tout était fait d’avance, l’orateur vêtu de la toge, le général cuirassé, le tribun, le questeur, le consul, le sénateur, l’empereur. Le corps était interchangeable. On vissait la tête aux épaules. Et les portraits étaient réalistes, des  têtes lourdes ou fines, carrées, pointues ou rondes, toujours vraies.

portraits

Où est le type classique du « profil de médaille » dont voici un exemple?

 

 

 

 

 

Après les aqueducs, après les routes, on construit des amphithéâtres, des cirques, on bâtit des thermes, avec des piscines.

 

Né à l’échelle d’une cité, l’art de Rome s’est progressivement transformé aux dimensions d’un Empire étendu à toute la Méditerranée.

Pour cette période, je propose comme exercice:

Le portrait de profil.

Méthodologie:

Des documents sont découpés dans les revues ou mieux, une photo de profil est prise et imprimée.

Un ovale de sélection est fait. Ici j’ai plié en deux le document afin d’avoir un ovale à peu près correct

Le modèle est placé à l’envers ( afin de leurrer le cerveau).

Le regard se porte surtout sur la partie vide de l’ovale et aucun mot tel que bouche, lèvres… n’est pensé ou prononcé.

Bien regarder la forme de l’espace, la direction des lignes, la courbe…

Un ovale de la même proportion est dessiné. L’espace vide est regardé et la ligne de contour est posée. Ensuite les éléments internes également en regardant la hauteur, l’espace entre les éléments, leur grandeur.

Le dessin terminé, retourner le modèle et le dessin et faire l’analyse sans jugement, avec la méthode du jeu des sept erreurs et ne pas avoir peur de corriger. C’est ainsi que le dessin sera le plus juste par rapport à l’image perçue.

Il est possible de remplir avec du feutre ou toute autre technique! La fiche est en cours d’élaboration est vous sera offerte bientôt!! bon apprentissage

 

 

 

 

 

 

 

 

Jan 12, 2012 - Antiquité    No Comments

Les Etrusques

L’art étrusque:

Italie, VIIIe siècle env. IIe siècle av. J. -C.env.

Leur art fut surtout sous l’influence des Grecs. Et c’est dans les nécropoles que l’on trouve la plus grande partie de leurs créations.

Sculptures tombales, orfèvrerie, peintures murales. Ces peintures montrent des activités sportives lors des funérailles.

 

 

 

 

 

 

Les écrivains ont évoqué les étrusques de deux manières: harmonie, aptitude au bonheur et à la liberté, (Stendhal, Huxlley ou D.H. Lawrence).

ou une terre de tristesse: l’Etrurie des sépulcres et des Enfers.

 

Henry Moore et Giacometti se seraient inspirés de leur art.

 

L’exercice proposé pour les étrusques est de dessiner la silhouette de cette statuette en bronze( 550 av. J.-C. du musée archéologique de Florence.

  1. Le modèle est entouré d’un rectangle de sélection fait avec l’équerre: 5cm-18cm.
  2. La médiane verticale coupe en deux parties semblables à 2,5cm.
  3. Un rectangle absolument identique en proportions et  ici en mesure est dessiné.
  4. la feuille A4 est posée à l’envers afin de leurrer le cerveau.
  5. le dessin au crayon est effectué en regardant surtout les vides blancs!
  6. la feuille est remise à l’endroit .
  7. Le dessin au feutre corrige grâce au jeu des sept erreurs.

Cette méthode appelée, méthode du cerveau droit, a été expliquée par Betty Edwards qui a étudié les fonctions du cerveau. Elle permet de dépasser le dessin enfantin et de dessiner ce qu’on voit.

Les enfant à partir de six, sept ans ont envie de dessiner ce qu’ils voient et quelques petits exercices pour voir juste et donc mieux regarder sont développés dans son livre « Dessiner avec le cerveau droit »

Jan 5, 2012 - Antiquité    No Comments

La Grèce antique

La Grèce ancienne

La civilisation égéenne

Plusieurs civilisations apparurent dans les Cyclades et en Crète. L’influence minoenne fut importante. Les Crétois ne parlaient pas le grec et leur culture était centrée autour de leurs palais  et du culte du taureau.

 

La culture mycénienne fut remarquable par ses bijoux, masques en or, armes,  et vases.

 

 

( En posant votre souris sur les images vous avez le titre)

 

 

 

 

Dans la Grèce archaïque, on trouve des sculptures du  Kouros (nu masculin) et de la Koré (femme vêtue).

Mais l’époque archaïque nous propose la peinture sur vase: les Corinthiens puis les Athéniens sont devenus les maîtres de la technique  » à figures noires » puis de la technique « à figures rouges ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour rire un peu voici une vidéo très intéressante:

La Grèce classique:

Les sculpteurs grecs connaissent le corps humain et le mouvement. Ils allient le réalisme et l’idéalisme: leur conception de la beauté comprenait des proportions idéales et l’expression d’une sereine noblesse.

Tels des dieux, sculptés dans le marbre ou coulés en bronze. Le nu est primordial dans l’art grec et  sera une source infinie pour tous les artistes qui suivirent.

Lart hellénistique:

La période hellénistique s’étend de la mort d’Alexandre le Grand à l’accession au pouvoir  du premier empereur romain.

Victoire de Samothrace

Les figures expriment des émotions  ou un mouvement intense, donnés grâce aux  drapés tournoyants. Cette statue célèbre représente Niké, la déesse ailée de la victoire posée à la proue d’un navire.

Le mouvement de l’aile à inspiré la marque Nike  voir ce lien.

 

 

Les couronnes faites de feuilles d’or étaient attribuées lors de banquets:

L’exercice proposé ici est la peinture à la gouache d’une feuille de chêne qui composait une couronne qu’on offrait aux guerriers ayant accompli une action d’éclat!

 

 

Le chêne est le symbole de la bravoure sans faille.

 

 

Le dessin est réalisé d’après nature, au crayon.

 

 

 

 

 

 

 

La peinture dorée technique gouache est appliquée en veillant à poser la pâte dans le sens des nervures. Ces nervures sont dessinées au crayon doré.Il enlève la peinture et marque en creux les nervures. Des fiches techniques seront proposées afin d’accompagner le travail.

Oct 23, 2011 - Préhistoire    1 Comment

Le Neolithique

 Le néolithique:

La taille de la pierre se perfectionne et les clans deviennent sédentaires.

Après avoir été longtemps chasseurs cueilleurs en Afrique, l’homo sapiens  a migré dans plusieurs directions. Il a conquis l’Europe et en suivant le bassin méditerranéen est arrivé jusqu’en Asie. Il s’installe  dans les zones fertiles près des lacs et des fleuves.Il a amélioré ses outils et les angles vifs de la pierre sont remplacés par des formes arrondies et polies.

 

Il invente la pirogue, le harpon, le propulseur à crochet, les cabanes sur pilotis qui groupées vont constituer les premiers villages. La poterie grâce aux fours va devenir un moyen de conserver les aliments et la boisson, le tissage est également inventé.  Si les outils se perfectionnent, on voit apparaitre l’image de l’homme dans les endroits sacrés. Et des statuettes de “Vénus” symbole de la fécondité. Les scènes de chasse sont accompagnées de scène de troupeaux qui laissent deviner l’apparition de l’agriculture avec l’élevage et des scènes de guerre car les sédentaires doivent protéger leurs biens!

 

Afin d’illustrer l’apparition des troupeaux de chèvres gardés par les bergers, pourquoi ne pas graver dans l’argile une chèvre?

Le problème de l’argile, c’est qu’il faut le cuire et dans un four spécial!

C’est pourquoi, le commerce met à notre disposition des pâtes qui sèchent et durcissent à l’air.

Méthode d’aujourd’hui:

  1. Découper des documents de bétail, ici de chèvres.
  2. Dessiner le rectangle autour du document.
  3. Dessiner la silhouette de l »animal à l’envers, en regardant surtout les espaces négatifs( ce qui n’est pas l’animal) dans ce rectangle identique au rectangle découpé. Respecter les directions et les proportions.
  4. Retourner le document et le dessin et corriger (comme dans le jeu des sept erreurs) sans aucun jugement.
  5. Aplatir la pâte et reporter le dessin posé dessus en recouvrant les traits (cela laissera une trace).
  6. Avec les doigts,  un couteau en plastique ou n’importe quel instrument, modeler la pâte pour faire ressortir le volume de l’animal.
  7. Il est possible de poser des pigments ou de la gouache de couleur ocre sur la pâte avant qu’elle ne sèche.

Cet exercice a été réalisé dans une classe de 6ème

Une fiche technique est préparée pour cette activité et sera diffusée en bonus.

 

Pages :«12345»