Tagged with " peintures"
Avr 29, 2012 - Moyen âge    No Comments

La peinture au Moyen-Age

La peinture au Moyen Age

A partir de l’an mille, de nombreux édifices religieux sont construits et les commanditaires font appel aux artisans afin de les décorer de sculptures et  de peintures. Les croisades ont fait découvrir un art riche et coloré et influencent les artistes.

Nous avons vu les enluminures qui illustrent les manuscrits moyenâgeux. Avant l’invention de l’imprimerie, les livres sont écrits et ornés d’images peintes dont le choix est fait par le moine copiste. Le thème est souvent religieux mais des scènes de la vie courante peuvent être illustrées.On peut trouver des personnages ressemblants, des paysages imaginaires, des éléments floraux très bien étudiés. Ces peintures sont de petites tailles, et s’appellent des miniatures. Les copistes utilisent des pigments naturels ainsi que des feuilles d’or qui demandent une application minutieuse.Et si vous voulez vous mettre dans l’ambiance voici un extrait d’un très beau film » Le nom de la rose »

 

 

 

 

Les peintures murales: Les murs des lieux sacrés sont couverts  de fresques ou de peintures à la détrempe représentant des épisodes de la bible ou de la vie des saints de la légende dorée. Elles servaient a  donner des leçons sous forme de bandes dessinées aux pratiquants qui ne savaient pas forcément lire! Les peintres  considérés comme des artisans allaient de chantier en chantier afin de répondre aux commandes très précises formulées par les commanditaires.

Chapelle de la Miséricorde Nice

 

A partir du 14e siècle, les peintres se regroupent en associations et obéissent à des règles très précises comme les autres artisans. Ils commencent à signer leurs œuvres.Un maitre forme des apprentis et peint généralement sur du bois pour les retables des églises mais aussi pour les princes. Au 15e siècle, les marchands qui s’enrichissent, se font représenter dans des scènes religieuses et au nord de l’Europe, dans les Flandres, la peinture devient de plus en plus réaliste.

 

Voici un travail réalisé après avoir visité la Chapelle de la Miséricorde à Nice où l’œuvre de Miralhet ci dessus est exposée.