Tagged with " portrait"
Fév 10, 2012 - Antiquité    No Comments

Les Romains s’installent en Gaule

Les Gallo-romains

La période gallo-romaine s’étend sur environ cinq siècles, de 52 av. J.-C., date de la conquête de la Gaule par César,

jusqu’à l’année 406 qui marque le début des grande invasions.

Les Gaulois ont longtemps été représentés comme des barbares. Cette vision  est due essentiellement à l’absence d’écrits gaulois et à la campagne de César (La guerre des Gaules) qui voulait glorifier et grossir sa victoire. Pour mieux connaitre l’histoire, je vous recommande un site: http://www.herodote.net/ ou le visionnage de ceci:

Les Gaulois furent d’excellents agriculteurs et artisans. Ils ont adopté l’architecture des villes romaines , leur organisation de l’espace…

Les Romains ont mis à profit les connaissances et les inventions gauloises pour le développement de l’agriculture et de leur artisanat.

La ville va se découper suivant le plan urbain , avec le forum au centre, les cirques, théâtres…  En 20 ans, une soixantaine de villes vont être construites sur le modèle romain.

Les campagnes et le monde rural vont eux aussi s’organiser autour de « villae » où le travail comme la vie agricole va se hiérarchiser.
L’activité artisanale était très importante: La découverte de grands bassins permet de dire que des artisans pratiquaient la teinture de tissus et la préparation du cuir. D’autres vestiges prouvent l’existence de la fabrication de toiles, de tuiles, de poteries, d’objets en verre…

Les outils et les armes retrouvés et datant de la même période sont également les témoins du travail du fer, du cuivre ou du plomb. Les ateliers se situaient au bord des cours d’eau afin d’utiliser la force motrice de l’eau et près des lieux d’extraction des minerais.
Véritables domaines ruraux, ces structures regroupent les habitations des propriétaires, de la main d’œuvre, ainsi que des bâtiments d’exploitation et les fabriques artisanales.
Les murs étaient couverts de peintures murales et les sols de mosaïques.

CEMENELIUM- créée par César Auguste a donné son nom à la colline de Cimiez

Pour cette période, je propose comme exercice:

Le portrait de trois quart. La fiche technique est en préparation et fera partie du bonus offert bientôt au lecteurs qui s’inscriront…

Mon  autre blog  éveil art et nature est en ligne pour la pratique artistique et vous pouvez le consulter et expérimentez le dessin et la peinture sans dépenser un centime d’euro!

Il  suffit de cliquer sur le lien…éveil art et nature

 

  Le portrait de trois quart

L’objectif est de faire prendre conscience que le portrait se décline de plusieurs manières et que le dessin d’une ligne peut suggérer l’image d’un personnage.

Après avoir recherché dans des revues des portraits de personnes en noir et blanc ou en couleurs , placé sur l’image un papier cristal et dessiner avec un feutre les traits marquants. Il faut faire un choix, c’est en cela que réside l’exercice!

 

 

 

 

Il paraît simple mais souvent les élèves ne perçoivent pas forcément quel trait est important! A vos feutres!

Fév 1, 2012 - Antiquité    No Comments

La Rome antique

Rome Antique

L’arc de triomphe romain n’est que la porte étrusque modifiée.

Rome demande à des ingénieurs d’Étrurie sa Cloaca Maxima:

Point de départ pour bâtir un empire de pierre sur le monde ancien.

 

 

Le symbole de Rome, la  louve du Capitole, est d’un vieux bronzier toscan.

 

Tant que dura la guerre – cinq ou six siècles -les romains n’eurent pas le temps de s’exprimer.

L’exemple grec se transforme en architecture mais également en sculpture, en peinture.

Le temple, presque toujours plus grand qu’en Grèce, perd sa légèreté. Il est symétrique et volontairement massif et  lourd.

Les  bronzes et les marbres ont des gestes figés et   emplissaient tous les lieux publics, forums, carrefours, sanctuaires. Sarcophages, statues, tout était fait d’avance, l’orateur vêtu de la toge, le général cuirassé, le tribun, le questeur, le consul, le sénateur, l’empereur. Le corps était interchangeable. On vissait la tête aux épaules. Et les portraits étaient réalistes, des  têtes lourdes ou fines, carrées, pointues ou rondes, toujours vraies.

portraits

Où est le type classique du « profil de médaille » dont voici un exemple?

 

 

 

 

 

Après les aqueducs, après les routes, on construit des amphithéâtres, des cirques, on bâtit des thermes, avec des piscines.

 

Né à l’échelle d’une cité, l’art de Rome s’est progressivement transformé aux dimensions d’un Empire étendu à toute la Méditerranée.

Pour cette période, je propose comme exercice:

Le portrait de profil.

Méthodologie:

Des documents sont découpés dans les revues ou mieux, une photo de profil est prise et imprimée.

Un ovale de sélection est fait. Ici j’ai plié en deux le document afin d’avoir un ovale à peu près correct

Le modèle est placé à l’envers ( afin de leurrer le cerveau).

Le regard se porte surtout sur la partie vide de l’ovale et aucun mot tel que bouche, lèvres… n’est pensé ou prononcé.

Bien regarder la forme de l’espace, la direction des lignes, la courbe…

Un ovale de la même proportion est dessiné. L’espace vide est regardé et la ligne de contour est posée. Ensuite les éléments internes également en regardant la hauteur, l’espace entre les éléments, leur grandeur.

Le dessin terminé, retourner le modèle et le dessin et faire l’analyse sans jugement, avec la méthode du jeu des sept erreurs et ne pas avoir peur de corriger. C’est ainsi que le dessin sera le plus juste par rapport à l’image perçue.

Il est possible de remplir avec du feutre ou toute autre technique! La fiche est en cours d’élaboration est vous sera offerte bientôt!! bon apprentissage